mercredi 26 février 2014

Goulotte "Pelissier" aux Pointes Lachenal

Après une nuit au refuge des Cosmiques direction les Pointes Lachenal pour faire la goulotte "Pelissier". Florian est en forme on ne va mettre que 45 minutes en raquettes pour rejoindre le départ.
Le soleil se lève à peine et nous commençons à grimper.
Un court instant je grimpe au soleil, puis nous nous retrouvons déjà dans l'ombre.
Il y a de la glace et des trace d'un collègues passer la veille, le top.
 Le passage en mixte est assez dur pour que je m'applique afin de ne pas tomber. Florian, malgré des zippettes de piolets intempestifs arrivera à surmonter les difficultés.
La suite plus facile nous emmènera rejoindre une arête qui mène au sommet.
Nous rejoignons les sacs et repartons à l'Aiguille du midi en raquette sous un soleil de plomb. 1h3à plus tard nous sommes de retour et la boucle est bouclé.
L'arête de l'aiguille du midi et son équipement hivernal

Goulotte "Vent du dragon" à l'aiguille du midi

Encore un client motivé pour faire de la glace mais en montagne. C'est donc à Chamonix qu'est donné le rendez-vous.
L'option de départ était de partir avec la première benne mais la neige tombé la nuit nous oblige à attendre l'ouverture du téléphérique de l'Aiguille du Midi pendant 1h30.
Le topo
Un café et pas mal de collègue rencontré plus tard, nous voici dans la benne. Il fait grand beau et nous nous dirigeons vers la passerelle pour enquiller les 5 rappel permettant d'accéder à la goulotte"Vent du dragon"
Ambiance freezer
Une cordée de Suisse est juste devant nous et va nous faire perdre pas mal de temps. Mais nous avons le temps puisque nous dormirons au refuge des Cosmiques.
La goulotte est assez sèche et le caillou est bien présent mais l'essentiel est qu'il fasse beau et que mon client Florian soit en forme.
L'attente derrière les Suisse va provoquer chez Florian Quelques douloureuse onglée quasiment à chaque longueur.
Le rocher tout givré procure une belle ambiance hivernal et quelques passages originaux assure une belle journée de grimpe dans cette goulotte très esthétique.
Au final c'est assez raide et quelques passages sont aérien à souhait.
 L'arrivé sur l’arête des Cosmiques parfait cet itinéraire complet.

On en aura pris plein les yeux toute cette journée.
Maintenant nous rejoignons le refuge pour passer une bonne nuit afin d'attaquer le lendemain dans une autre goulotte.
Nous seront finalement seul au refuge avec la gardienne Laurence qui nous aura préparer un repas digne d'un chef étoilé.


Cogne deuxième épisode

Nous revoici a Cogne mais cette fois ci avec Marc qui viens de Paris.
Pareil que la dernière fois, l'objectif est la reprise pour Marc et il veux en avoir plein les bras au bout de ses trois jours.
On va débuter par "Tuborg" et "Il candelabro del coyote", toute deux sont en 4+/5 mais le passage continue des grimpeurs à créer de véritable poche à crochetage pour les piolets rendant cette cotation moindre.
C'est parfait pour la reprise.

Le lendemain ce sera "Repentance super intégrale", II, 6 220m  et "Monday money", II , 4, 180m.

Une journée longue et intense. Une heure et demi d'approche tout de même mais la récompense est là. Le mur continu de Repentance est magnifique comme à chaque fois et sa troisième longueur ont bien entamé les bras de Marc mais il s'en sort bien.

On continuera sur 3 longueur pour sortir au plateau sommital.
Une fois descendu en rappel, nous mangeons un bout et attaquons "Monday Money".
Une fois fini, il reste encore une bonne heure de marche pour rentrer à la voiture. Cette nuit là on a bien dormis.

Pour ce troisième jour avec Marc on opte pour "Hard Ice", IV, 6, 100m.
Cette année elle est en excellente condition, Marc en est conscient et nous nous y rendons. Il y a du monde forcément mais nous montons tout de même car la première longueur est à l’abri. Nous attendrons ensuite un peu pour gravir ce gros cigare. Ici c'est l'affluence tout les jour, en effet formée une fois tout les dix ans, ça attire forcément.
Glace transparente, trop beau
Nous ne ferons que les deux première longueur car de petite coulée descende de plus en plus. Nous partons faire "Lau Bij" pour terminée cette reprise pour Marc.
 La aussi il y a du monde pour faire ces deux longueurs. Un heure d'attente plus tard nous montons faire cette belle traversée bien aérienne.
Un peu d'ambiance
Un peu de poésie avec ces Edelweiss prisonnières de la glace...
Marc me quitte mercredi soir et moi je rejoins Fred pour continué une dernière journée.

Pour Fred ce sera "Hard Ice direct" et "Gelati", M6, 4+, 80m.

Fred dans la avant dernière longueur de "Hard Ice"
Dans le fameux cigare
 Dans "Gelati" qui est du vrai dry pure sur 15 mètres, Fred s'en sort comme un chef.
Une ligne spité sur la gauche rejoins la rampe de glace
Et voilà le trip à Cogne se termine avec ces multiple cascades parcouru. Ça fait du bien de grimper.